Juste un peu de temps de Caroline Boudet

J’avais entendu parler de ce livre depuis quelques temps et le thème de la charge mentale me parlait bien, du coup lorsque j’ai reçu une carte cadeau Fnac pour Noël je n’ai pas hésité pour me l’offrir.

Juste un peu de temps de Caroline Boudet aux éditions Stock.

  • Format : broché
  • Editeur : Stock
  • Nombre de pages : 270
  • Prix : 19€

Voilà la 4ème de couverture :

 » La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive, qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux mêmes éteint son portable, et son instinct maternel – je suis indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi – s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis 7 ans. Un silence absolument, pleinement, intensément, reposant. « 

Mon avis :

Un sujet d’actualité, dans lequel beaucoup d’entre nous peuvent facilement se retrouver. Cette charge mentale qui pèse sur bon nombre d’entre nous et qui nous bouffe de l’intérieur. L’auteure nous décrit bien cet état à travers la vie de Sophie, cette jeune maman de 3 enfants en bas âge, qui veut allier sa vie de maman, son boulot, son époux, sa vie sociale, et sa vie de femme à la perfection. Elle va vite se rendre compte qu’elle même et aussi la société d’aujourd’hui la pousse à vouloir être trop parfaite, mais à vouloir être trop parfaite partout, à vouloir tout concilier avec brio et sans accro, elle ne tiendra pas. L’auteure décrit parfaitement la tension qui augmente au fil des jours entre les rendez vous chez le pédiatre, la crèche, la nounou, le boulot et la maison à gérer. Sophie est le modèle type de la femme / mère de 2018.

J’ai beaucoup aimé la structure de l’écriture, passant à tour de rôle du point de vue de Sophie, mais aussi de son époux Loïc qui ne comprend pas pourquoi sa femme si parfaite a pu déserter comme ça, de ses amis dont la propre perception de la vie de Sophie est intéressante, et même de son fils qui ne comprend pas pourquoi sa maman est partie. Cette pluralité de point de vue rend la narration d’autant plus vivante.

En bref je vous le conseille vraiment, c’est une lecture facile, mais qui peut donner un bon coup de fouet dans nos idées reçues, dans notre mode de fonctionnement au quotidien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s